Top
Recette de crème solaire maison ! - Des Trucs Bien
fade
6542
post-template-default,single,single-post,postid-6542,single-format-standard,eltd-core-1.1,flow-ver-1.3.5,,eltd-smooth-page-transitions,ajax,eltd-grid-1000,eltd-blog-installed,page-template-blog-standard,eltd-header-type2,eltd-fixed-on-scroll,eltd-default-mobile-header,eltd-sticky-up-mobile-header,eltd-dropdown-default,recette-creme-solaire-maison-diy,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0,vc_responsive

Recette de crème solaire maison !

Juin est arrivé, on est en droit de s’attendre à voir le soleil se pointer !
À cette occasion, voici une recette de crème solaire maison testée et approuvée sous le soleil ardent du Mexique.
Et laisse moi te dire que là-bas, quand il fait chaud, c’est pas pour faire rire les mouettes.

 

La recette de la crème solaire :

 

Les ingrédients :

 

  • 10 gr d’HV d’avocat
  • 30 gr d’HV d’huile de sésame
  • 20 gr d’HV de coco
  • 40 gr de beurre végétal de karité
  • 40 gr d’oxyde de zinc (30% de la recette. Le pourcentage d’oxyde de zinc représente l’indice de protection de la crème, à toi d’adapter la quantité selon ce que tu désires !)
  • 5 gr de cire d’abeille (ou végétale)
  • 20 gouttes d’huile essentielle de lavande vraie
  • 10 gouttes de vitamines E

 

Et la préparation :

 

1- Faire fondre tout en douceur au bain marie les huiles végétales, le beurre végétal et la cire.

2- Ajouter l’oxyde de zinc en mélangeant bien.

3- Bien fouetter pour atteindre une texture lisse comme un cul de bébé.

4- Laisser refroidir, quand ça commence à se solidifier, ajouter les huiles essentielles et battre à nouveau (pendant bien 3 min).

5- Transférer dans un contenant stérilisé et c’est prêt !

 

Point contenant :
Ne fais pas comme moi sur la photo de l’article ! Le choix de la bouteille en verre sans pousse-mousse comme contenant, c’est une idée stupide. Disons que pour récupérer la crème, on a déjà vu plus pratique.

 

Les astuces en plus

 

Dans cette recette, j’ai mis beaucoup d’oxyde de zinc parce que c’est ça qui protège et qu’il se trouve que j’ai la peau très blanche. Il se trouve même que… (au risque de décevoir, voire de choquer) j’ai des gènes ROUX !
Mais je ne veux pas lancer l’éternel débat roux / blond vénicien, alors laisson là ce chapitre.

 

Il se trouve qu’elle laisse un film blanc sur la peau. Moi je m’en fiche, je suis si blanche que la différence se voit à peine.
Mais pour les autres, les non-roux, ceux qui ont une résistance normale aux UV. Vous pouvez réduire la quantité d’oxyde de zinc. Vous pouvez aussi atténuer cet effet de blancheur en ajoutant de l’huile végétale de carotte ou du cacao en poudre, sans sucre, sinon ça colle. Astuces à tester et doser selon la pigmentation de ta peau. Toi seul.e peu gérer.

Dégradé de crème

Le choix des ingrédients

 

Les huiles végétales de cette recette ont toutes un indice de protection solaire.
Cependant seules, ces huiles ne suffisent à assurer une bonne protection pour une exposition prolongée. L’ingrédient qui fera la différence, c’est l’oxyde de zinc (qu’on peut trouver en pharmacie, dans des boutiques spécialisées en fabrication de cosmétiques ou sur Internet).

 

J’ai choisi les huiles de cette recette car elles sont faciles à trouver pour un prix abordable et qu’elles peuvent être utilisées pour bien d’autres choses.

C’est quand même vraiment très sympathique de penser à tout ça, non ?

 

Pourquoi faire sa propre crème solaire ?

 

Grosso modo (pour reprendre une vieille expression), les crèmes solaires qu’on achète en supermarché sont pleines produits nocifs pour la santé : perturbateurs endocriniens et autres nanoparticules qui n’ont que faire de la barrière de la peau et entrent directement dans l’organisme…
J’avoue qu’entre un cancer dû au soleil ou un cancer dû aux merdes des crèmes solaires mon cœur balance.

 

Elles sont donc nocives pour notre santé, mais aussi pour l’environnement car tous ces charmants produits se répandent dans l’eau quand on se baigne.
Donc arrêter d’en utiliser permet d’être plus gentil avec les poissons, les coraux et même les boudins de mer qui ont le droit de vivre tranquilles, même s’ils sont un peu moches. Ce qui fera de toi quelqu’un de bien. Tous simplement.

Tout le monde te dit MERCI !

 

Cependant, dans l’absolu, l’huile étant non miscible avec l’eau, le mieux c’est encore de se baigner sans crème du tout. Mettre de la crème solaire bio, c’est bien. La mettre après la baignade, c’est mieux !

La différence entre crème solaire maison (ou bio) et leurs homologues chimiques, c’est aussi leur fonctionnement.

Crème solaire sur mon bras (un peu doré par le soleil !)

Les crèmes solaires chimiques absorbent les rayons du soleil, contrairement aux crèmes minérales qui, elles les renvoient (vers l’infini et au-delà !!!).
Ces dernières restent ainsi à leur place SUR la peau. Elles ne pénètrent donc pas l’organisme et c’est bien urbain de leur part.


(J’ai l’impression que j’ai besoin d’en remettre moins souvent. Mais comme je ne veux pas donner de conseils dangereux ou stupides, je pose ça là, juste comme une impression, pas comme une directive. De toute façon, ce que je donne sur ce blog, ce ne sont jamais des directives mais uniquement des suggestions et des conseils.)

 

Crème solaire ou pas, il est tout de même déconseillé de s’exposer au soleil trop souvent et trop longtemps.

 

Si tu testes tout ça, dis moi ce que tu en penses !!
Laura
Aucun commentaires

Post a Comment

Suivez moi sur Instagram