Top
Tout pour faire le travailleur nomade à Copenhague - Des Trucs Bien
fade
4145
post-template-default,single,single-post,postid-4145,single-format-standard,eltd-core-1.1,flow-ver-1.3.5,,eltd-smooth-page-transitions,ajax,eltd-grid-1000,eltd-blog-installed,page-template-blog-standard,eltd-header-type2,eltd-fixed-on-scroll,eltd-default-mobile-header,eltd-sticky-up-mobile-header,eltd-dropdown-default,travailleur-nomade-copenhague,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0,vc_responsive

Tout pour faire le travailleur nomade à Copenhague

Mon développeur et moi-même étions partis à Copenhague pour faire du tourisme, tout en continuant de travailler. Pour ça, il faut bien avouer que c’est cool d’être freelance.
Alors, si toi aussi tu veux être un travailleur nomade, voici les 3 meilleurs spot gratuits qu’on a dégotés pour travailler à Copenhague.

 

La coût de la vie dans cette ville étant très élevé, on a dû user de moultes ruses et astuces pour pouvoir travailler efficacement à moindre frais (c’est à dire en renonçant aux espaces de coworking payants).
Donc voilà, sous tes yeux ébahis, les 3-4 spots pas piqués des hannetons, qu’on t’a dégotés pour que tu puisses avancer tous tes porjets ET profiter de ton voyage.

 

 

 

La bibliothèque Royale, alias le Diamand Noir, le spot impressionnant, studieux, royal. Comme son nom l’indique.

Notre endroit préféré pour travailler, mais qui vaut aussi le coup juste pour faire du tourisme.
bibliothèqe
À l’extérieur, c’est une grande architecture géométrique de vitres fumées et de marbre noir. Très scandinave, moderne et épuréd à l’entrée, les immenses baies vitrées donnent sur l’île de Christiania, et un loooong escalator conduit à de grands espaces de travail lumineux et épurés.
blackdiamond
Après cette architecture moderne, si tu continues d’avancer, tu auras tôt fait de te retrouver… à Poudlard (en tout cas dans un lieu qui y ressemble). En effet, tu débouleras dans les anciens bâtiments en briques rouges magnifiques, chargés d’histoire, avec un petit jardin au centre.
Dans les couloirs, où sont disposées de grandes tables, de nombreux étudiants (ou en tout cas des gens jeunes qui se retrouvent pour parler de trucs sérieux) discutent, s’aident, travaillent… tous les cerveaux sont en ébullition (sauf quelques uns qui font la sieste) dans une ambiance décontractée. Attention cependant, il faut essayer d’éviter les heures de pointe pour trouver une table facilement, et avec une prise à côté : le comble du luxe.

travaille

Et pour les plus studieux, il y a des salles où tu peux entrer – à pas feutrés -, t’installer sur un bureau avec sa petite lampe individuelle, brancher ton ordi et travailler. Le tout dans un silence absolu !
La peur des regards assassins à cause du bruit de l’obturateur m’a empêchée de prendre des photos. Mais en voici une prise par Uty, une blogueuse plus courageuse que moi.


La Studenterhuset
, le spot dynamique et sympa


En plein cœur du centre ville, c’est le rendez-vous des étudiants de Copenhague. Il y a de quoi grignoter, le wifi gratuit, plein de tables et des gens qui travaillent ou qui discutent. Tu peux choisir de rester dans la grande salle de bas, avec de la musique, du va-et-vient, un joyeux brouhaha ambiant, des canapés (rarement libres)… mais tu peux aussi opter pour un ambiance plus studieuse dans les salles du haut (où il est aussi plus facile de trouver une prise quand on est en manque de batterie).

La Studenterhuset organise souvent des événements comme des concerts, des soirées linguistiques ou des cours de danse gratuits. Ce qui en fait un endroit qu’il est vraiment sympa de fréquenter pour qui veut travailler et rencontrer des gens à Copenhague.
En plus, ils ont plein de bancs en palette dehors et, ça c’est cool !

 

Et quand on en a marre de la Studenthuset,

 

juste en face (vraiment juste en face), il y a une très jolie librairie qui fait du café (plutôt bon), du thé (plutôt bon), des jus de fruits pressés et quelques pâtisseries. Et elle vend aussi de très beaux livres ! Il est possible de prendre un café et de s’y installer quelques heures avec son ordinateur, sur la grande table du milieu ou sur les plans de travail qui font face à la rue et c’est fort agréable.

 

Les cafés, le choix douillet, mais souvent bondé

cafe

Le centre ville historique regorge de nombreux cafés confortables et douillets où il est possible de se poser dans un canapé  de travailler pour le prix d’un café. Cependant, il faut être matinal (ou patient), car les plus agréables sont très souvent très remplis. Preuve que ce sont des endroits bien ! Le café Paludan, et sûrement l’un des plus beau. Il déborde de livres et de tables pour se poser. Il y règne cette ambiance confortable et chaleureuse dont le Danemark a le secret. Mais, à notre grand désarroi, nous n’avons jamais réussi à trouver de place pour poser nos augustes postérieurs.
Donc, lorsque les cafés cool étaient tous plein, nous avions un plan B. Et on aimait bien s’installer une demi-journée dans le Kafehuset (une chaîne de café) sur d’y trouver une place, on y petit déjeune ou mange bien et les places sont confortables !

 

Il y a encore beaucoup trop d’endroit de cette ville que nous n’avons pas encore eu la chance de découvrir. Mais ce n’est que parti remise, la prochaine fois, on saura exactement où chercher et où aller !

Lo
Aucun commentaires

Post a Comment

Suivez moi sur Instagram