Top
Où pédaler à Copenhague ? - Des Trucs Bien
fade
3842
post-template-default,single,single-post,postid-3842,single-format-standard,eltd-core-1.1,flow-ver-1.3.5,,eltd-smooth-page-transitions,ajax,eltd-grid-1000,eltd-blog-installed,page-template-blog-standard,eltd-header-type2,eltd-fixed-on-scroll,eltd-default-mobile-header,eltd-sticky-up-mobile-header,eltd-dropdown-default,a-voir-a-copenhague,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0,vc_responsive

Où pédaler à Copenhague ?

J’ai essayé d’organiser cet article en partant des lieux les plus réputés au moins connus. Mais mes 2 préférés ont clairement été la ville libre de Christiania et le (la ?) Copenhagen Street Food. Donc je ne t’en voudrais pas si tu passes directement au milieu de l’article !
Copenhague est une ville où la vie est très chère, j’ai donc favorisé les lieux gratuits d’accès, et il y a largement de quoi faire !

 

 

Le Kastellet & la Petite Sirène

sirène

La petite sirène d’Andersen est ,comme son nom l’indique, vraiment petite et cernée par les touristes. Elle est perchée sur son rocher et entièrement entourée d’eau depuis 1913, mais ça n’a pas empêché la pauvre petite dame de se faire décapiter et démembrer plusieurs fois au cours de sa vie.

 

Et tout autour, il y a l’île du kastellet qui est l’occasion d’un sympathique balade. Méfiance cependant, il s’agit d’une île artificielle en forme d’étoile, on a tôt fait de se retrouver pris au piège au milieu. Il faut donc rester vigilent et bien choisir son chemin, surtout si on est pressé (ou qu’on a faim). Mais c’est quand même un chouette endroit !

 parc-churchill

 

 

Le port de Nyhavn

port-nhven

 

Poursuivons dans les images clichées avec le port de Nyhavn (et débrouille-toi comme tu peux pour la prononciation), celui sur lequel on tombe quand on cherche « Copenhague sur » Google.
Si ce petit port prend tant de place sur les moteurs de recherche c’est qu’à la vérité, il est très charmant  ! Mais aussi extrêmement touristique. Du coup, dans la vraie vie (pas sur Instagram quoi), pour avoir une photo dégagée comme celle-là, il faut savoir jouer des coudes et ruser pour esquiver les cohortes de touristes. Ça vaut le coup d’aller le voir même si on a vite fait le tour.
J’ai tendance à me méfier des spots touristiques comme celui-là, alors je ne me suis pas risquée  à tester un des bars ou restaurants de ce petit port (encore plus chers que dans le reste de la ville).
Et puis pour manger, juste en face, sur l’autre rive, il y a la Street Food qu’on verra un peu plus bas et qui vaut son pesant d’or !

 

Christiania

christiania

Une communauté autogérée, réputée de par le monde parce qu’il est possible d’y acheter du cannabis. Il est interdit de prendre des photo à l’intérieur et c’est bien dommage parce que c’est un endroit surprenant !
Quand on rentre il y a plein de petits stands, un peu comme une kermesse, mais couverts de filets camouflages et tenus par des hommes anonymes cagoulés avec des foulards et des lunettes de soleil. Une kermesse qui vendrait de la beuh et des space cakes, mais aussi des hot dogs, des bières et des gaufres. Au début ça donne une drôle d’impression à la fois glauque et bon enfant, mais on a tôt fait de passer outre. Et on se rend bien vite compte que c’est un endroit absolument parfait pour chiller dans l’herbe au soleil (quand il y en a) !
(par contre, fatalement, pour des raisons que nous aurons tous compris, vers la fin de la journée certains sont beaucoup moins reluisants qu’au début de leur journée.)

 

christiania2

Mais ce qui est intéressant aussi, c’est d’enfourcher son petit vélo et de faire le tour de Christiania (là où on peut prendre des photos car personne ne vend de drogue). Et c’est une balade super étonnante, où les habitants ont construits leurs maisons selon leurs inspirations et ça donne lieu à des architectures étonnantes, que je qualifierai de « vraiment trop cool ». Il y a des maisons en verre, des toutes tordues, des rondes, des petites, des qui ont les pieds dans l’eau, des qui colorées, des en bois…

  • Je t’encourage à taper « Christiania architecture » sur ton moteur de recherche préféré  pour te rendre compte de tout ça.

Bref, ne te cantonne pas à l’entrée de Christiania et n’hésite pas à suivre les petits chemins qui s’éloignent de la foule, ça vaut le coup !
christiania-roseau

 

Le Copenhagen Street Food : de la musique + de la nourriture = mon endroit préféré de Copenhague

 

Gros cœur avec les doigts pour le Copenhagen Street Food

 

paradisdesgloutons

 

 

 

 

 

 

C’est un endroit magique qui se trouve sur l’île de Christianiashavn, mais pas dans le quartier de la ville libre. En arrivant sur l’île et en suivant le flot de gens qui marchaient d’un pas décidé, on pensait qu’on allait arriver dans la communauté de Christiania. Sauf qu’en fait, nous allions découvrir sans le vouloir le temple de la bouffe (ma grande passion).
Un grand quai au bord de l’eau avec de la musique tout le temps, des transats partout, des grandes tables en bois, des gens assis par terre… Une ambiance de festival, mais tout le temps. En somme, le paradis.
Au milieu de toutes ces joyeuseté, est posé un gigantesque hangar dans lequel se trouvent plein plein PLEIN de stands de nourriture de tout types et de toutes origines : pan cakes, burgers, hot dogs, sushis, plats végétariens, tajines, spécialités argentines, chinoises, danoises, mexicaines… tout ou presque. Il y a aussi, cela va de soit, de quoi se désaltérer un peu (d’ailleurs, c’est la seule image « correcte » que j’ai de cet endroit).
Et, cerise sur le gâteau, comme on est au Danemark, ici aussi, tout est beau et bien décoré !

 

mojito

Mojitos qui sont vides, mojitos qui furent bons.

 

 

Le cimetière de Assistens

 

Incroyable mais vrai ! un des endroits que j’ai trouvé des plus agréables à Copenhague se trouve être le cimetière de Assistens, dans le quartier Nørrebro. C’est un endroit parfait pour pique-niquer, se prélasser dans l’herbe ou pour faire du footing (mais je me suis contentée d’y penser à ça).
C’est aussi là à où se dressent les tombes de Hans Andersen et de Kierkegaard (dont on nous parlait souvent en philo).
Le concept de parc-cimetière est un poil surprenant au début, mais cimetière fleuri, vivant où on peut prendre le temps de se reposer, après tout, pourquoi pas ?

Alors je t'encourage vivement à aller t'acheter un sandwich danois (ils sont souvent super bons) et à aller le savourer assis(e) dans l'herbe dans ce charmant cimetière !

 

 

Le jardin botanique & sa noble serre

 

Le jardin botanique, on en l’a fait que très rapidement, parce qu’il pleuvait ce jour là. Mais qu’importe, c’est la serre qui nous intéressait. Première surprise : c’est une grande serre du XIXème siècle vraiment superbe, comme on en voit dans les films !
Même celui qui s’en tamponne des serres, il ne regrettera pas d’être aller voir celle-ci !
Deuxième surprise :  l’entrée y est gratuite !
L’intérieur est aussi beau et impressionnant que l’extérieur. Et ce qui est vraiment génial, c’est qu’on peut monter des escaliers en colimaçon qui permettent d’accéder à une coursive (je ne suis pas bien sûre que le mot corresponde tout à fait) qui fait tout le tour de la serre, mais en hauteur. Quand on a vu ça, on était tout surpris, parce qu’en France, c’est tout à fait le genre de chose qui serait interdit d’accès. Alors, laisse-moi te dire qu’en plus d’en prendre plein la vue, cette visite apporte un grand sentiment de liberté et d’intense satisfaction.

 

escalier-serre

 

Le reste et la ville tout simplement…

rue-copenhague

Cet article commence à se faire long, il est temps d’abréger.
Il reste encore beaucoup de choses à voir dans cette ville, ne serait-ce que tout simplement, le centre ville. Le temple des cafés douillets. Il ne faut pas hésiter à se perdre dans les petites rues qui sont pleine de surprises.
Mais n’hésite pas non plus à rester dans la grande rue principale, car tu risques de tomber sur le magasin LEGO qui est vraiment très chouette (mais à éviter le weekend).
Entre le centre ville et l’île de Christiania, il y a aussi des bâtiments superbes à voir, et le vélo permet de profiter de ces paysages très facilement.
La bibliothèque royale vaut aussi son pesant d’or, tant on se croirait tantôt dans le futur et tantôt à Poudlard, mais j’y reviendrai prochainement.
Il y a aussi le parc d’attractions Tivoli,  digne d’un film de Wes Anderson, qui a l’air magnifique, mais nous n’avons malheureusement pas eu le temps de visiter. Donc si tu y vas un jour, raconte-moi tout !

Lo
Aucun commentaires

Post a Comment

Suivez moi sur Instagram