Top
La terrible histoire du gant de toilette en loofa - Des Trucs Bien
fade
3636
post-template-default,single,single-post,postid-3636,single-format-standard,eltd-core-1.1,flow-ver-1.3.5,,eltd-smooth-page-transitions,ajax,eltd-grid-1000,eltd-blog-installed,page-template-blog-standard,eltd-header-type2,eltd-fixed-on-scroll,eltd-default-mobile-header,eltd-sticky-up-mobile-header,eltd-dropdown-default,les-aventures-du-gant-en-loofa,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0,vc_responsive

La terrible histoire du gant de toilette en loofa

Suite à la tragique dislocation de ma fleur de douche (avec laquelle j’ai pu réalisé un « superbe » déguisement de méduse, que je dévoilerai peut-être un jour), je me suis dit qu’il était temps de passer un nouvelle étape dans le 0 déchet.

 

 

Feu ma fleur de douche n’avait pas franchement l’air d’être dans une matière biodégradable. Hors de question que j’en rachète une. Les bons vieux gants de toilette que j’utilisais jadis dans mon enfance sont bien trop nuls pour faire de la bonne mousse. Il fallait donc trouver une autre option.
Je me suis laissée tenter par ce gant de toilette en loofa.
Un côté en en fibre de courge séchée (le loofa) et son effet exfoliant. L’autre en coton, pour un savonnage plus doux. En voilà une bonne idée !

 

Le loofa est un peu rugueux au début, mais il a tôt fait de s’attendrir à l’usage. L’autre côté est bien moelleux, le tout est donc assez épais. Au premier abord, c’est cool, ça fait un gant biodégradable bien confort !
Mais voilà… bien que très agréable à l’usage, il met du temps à sécher parce que trop épais ! Et dégage au bout de quelques jours, un léger parfum de moisi.
Alors en hiver et en appartement, il faut savoir user d’astuces : ne jamais le laisse dans la douche, trouver un support pour le mettre et le poser à côté d’un chauffage (en prenant le risque de voir l’engin dégouliner au sol).

Le gant en loofa est un gant d’été ou un gant pour les gens rusés. Cependant, malgré ses défaut, ce gant de toilette m’a fait oublié les fleurs de douche et je n’y reviendrai pas

C'est pas toujours simple de vouloir être écolo, mais je ne baisse pas les bras. Vivement que j'en finisse avec ce gant, de le mettre au compost pour acheter une éponge en cucurbitacée pur !

Laura
Aucun commentaires

Post a Comment

Suivez moi sur Instagram